Sélection du 3e trimestre

Pour le troisième trimestre 2021, le jury a sélectionné

Romans francophones

  • Raphaël Bardas : Le voyage des âmes cabossées, Mnémos
  • Florian Forestier : Basculer, Belfond
  • Nicolas Texier : Les Ménades , Les Moutons électriques

Romans traduits

  • Carol Emshwiller : La monture, Argyll (traduit par Patrick Deschesne)
  • Edmond Hamilton : La course aux étoiles, Le Bélial’ (traduit par Pierre-Paul Durastanti)
  • Lucius Shepard : Le livre écorné de ma vie, Le Bélial’ (traduit par Jean-Daniel Brèque)

Nouvelles

  • Anthologie : Malfaiteurs du Paris des Merveilles, Bragelonne
  • Florentin Certaldi : Dernier thé en Sibérie, in Bifurcation(s), Hélice Hélas

Sélection du second trimestre 2021

Voir le règlement pour les changements de période

Pour le deuxième trimestre 2021, le jury a sélectionné

Romans francophones

  • Guillaume Chamanadjian : Capitale du Sud-1, Le sang de la cité, Aux forges de Vulcain
  • Jean Krug : Le chant des glaces, Critic
  • Franck Renevier : Le conte de la caravane perdue, Maurice Nadeau
  • Auriane Velten : After®, Mnémos

Romans traduits

  • J.S. Breukelaar : Aletheia, Les Editions du 38 (traduit par Jean-Yves Cotté)
  • P.D. Clark : Le mystère du tramway hanté, L’Atalante (traduit par Mathilde Montier)
  • Dylan Farrow : Silence T1, J’ai Lu (traduit par Léo Dhayer)
  • Ken Liu : Toutes les saveurs, Bélial’ (traduit par Jean-Paul Durastanti)
  • Ben H. Winters : Golden State, Actu SF (traduit par Éric Holstein)
  • Ben H. Winters : Parasites, Sonatine (traduit par Pierre Szczeciner)

Nouvelles

  • Bénédicte Coudière : Mécanique en apesanteur, Armada
  • Sylvain Neuvel : L’examen, Livre de Poche

Retour aux sources

Dès le départ en 1999, le Prix Bob Morane était remis en avril et prenait en compte les livres parus du 1er janvier au 31 décembre de l’année civile. Depuis deux ans, le Prix a été attribué en août lors d’un Festival qui, hélas, n’a plus eu lieu.

Nous avons donc décidé de reprendre les dates d’origine. Le Prix Bob Morane reviendra comme autrefois en avril dès 2022 avec les livres parus entre le 1er avril 2021 et le 31 décembre 2021, puis sur l’année civile 2022 pour les résultats en avril de l’année suivante.

Les livres parus au premier trimestre 2021 ont été pris en compte pour l’attribution du prix communiqué ce mois d’août 2021.

Qu’on se le dise…

Gagnants 2021

Le jury a délibéré et attribué le prix aux titres suivants :

Roman francophone : Jérémy Bouquin : Heureux qui comme Alyce, Evidences éditions

Roman étranger : N. K. Jemisin : Genèse de la cité, J’ai Lu (traduit par Michelle Charrier)

Nouvelles : Karine Giebel : Chambres noires, Belfond

Prix Bob Morane 2021, le dernier carré

Le jury a sélectionné les participants à la finale.

Romans francophones

  • Jérémy Bouquin : Heureux qui comme Alyce, Éditions Évidence
  • Catherine Dufour : Au bal des absents, Seuil
  • Estelle Faye : Un reflet de lune, ActuSF
  • Dominique Lémuri : Sous la lumière d’Helios, Armada
  • Maud Mayeras : Les monstres, Anne Carrière
  • Laurent Whale : Skeleton Coast, Au Diable Vauvert

Romans traduits

  • Andy Davidson : Dans la vallée du soleil, Gallmeister, (traduit par Laure Manceau)
  • Cory Doctorow : Le grand abandon, Bragelonne (traduit par Sébastien Baert)
  • Eva Garcia Saenz de Urturi : Le silence de la ville blanche, Fleuve Noir (traduit par Judith Vernant)
  • N.K. Jemisin : Genèse de la cité, J’ai Lu (traduit par Michelle Charrier)
  • Nancy Kress : La fontaine des âges, Belial (traduit par Erwann Perchoc)
  • Mary Robinette Kowal : Vers les étoiles, Denoël (traduit par Patrick Imbert)

Nouvelles

  • Karine Giebel : Chambres noires, Belfond
  • Nancy Kress : Méfiez-vous du chien qui dort, ActuSF
  • Bruno Pochesci : De la chair à horloge, Malpertuis

Sélection du premier trimestre 2021

Pour le premier trimestre 2021, le jury a sélectionné

Romans francophones

  • Gillian Brousse : Spleen Cities, Noir d’Absinthe
  • David Bry : La princesse au visage de nuit, L’homme sans nom
  • Christophe Carpentier : Cela aussi sera réinventé, Au Diable Vauvert
  • Estelle Faye : Un reflet de lune, ActuSF
  • Ellie S. Green : L’héliotrope – Steam sailors, tome 1, Gulf Stream
  • Dominique Lémuri : Sous la lumière d’Helios, Armada
  • Jean-Christophe Portes : Intouchable, City
  • Laurent Ryder : Ceux… – W.A.R. tome 1, Dragon d’Oc
  • Adrien Tomas : Dragons et mécanismes, Rageot
  • Laurent Whale : Skeleton Coast, Au Diable Vauvert

Romans traduits

  • Cory Doctorow : Le grand abandon, Bragelonne (traduit par Sébastien Baert)
  • N.K. Jemisin : Genèse de la cité, J’ai Lu (traduit par Michelle Charrier)
  • Nancy Kress : La fontaine des âges, Belial (traduit par Erwann Perchoc)
  • Roz Nay : La sentinelle, Hugo (traduit par Vincent Guilluy)
  •  C.J. Skuse : Alibi, City (traduit par Fanny Montas)

Nouvelles

  • Frédéric Gaillard : Guérison, Armada
  • Stephen King : Si ça saigne, Albin Michel
  • Didier Pemerle : Le jour du nuage, in Le Novelliste n° 5

Sélection du 4e trimestre 2020

Pour le 4e trimestre 2020, le jury a sélectionné

Romans francophones

  • Jean-Christophe Gandy : Inhumaine contrebande, Armada
  • Maud Mayeras : Les monstres, Anne Carrière
  • Richard Morgiève : Le Cherokee, Folio
  • Brice Tarvel : Aventures et Mystères, l’intégrale Arnaud Stolognan, Rivière Blanche

Romans traduits

  • Shea Ernshaw : Winterwood : la forêt des âmes perdues, Rageot (traduit par Lilas Nord)
  • Eva Garcia Saenz de Urturi : Le silence de la ville blanche, Fleuve Noir (traduit par Judith Vernant)
  • Mary Robinette Kowal : Vers les étoiles, Denoël (traduit par Patrick Imbert)

Nouvelles

  • Jean-Pierre Favard : Une belle plante, dans Etranges Floraisons, La clef d’Argent
  • Karine Giebel : Chambres noires, Belfond
  • China Mievielle : En quête de Jake, 12-21

Sélection du second et troisième trimestre

Pour les deuxième et troisième trimestres 2020, le jury a sélectionné

Romans francophones

  • François Baranger : Tepuy, Critic
  • Jérémy Bouquin : Heureux qui comme Alyce, Éditions Évidence
  • Catherine Dufour : Au bal des absents, Seuil
  • Claire Duvivier : Un long voyage, Aux forges de Vulcain
  • Dominique Maisons : Avant les diamants, La Martinièr
  • Alex Nikolavitch : Les canaux du Mitan, Moutons électriques
  • Emilie Querbalec : Quitter les monts d’automne, Albin Michel
  • Adrien Tomas : Les hurleuses, Vaisseau d’arcanes T1, Mnémos

Romans traduits

  • Robert Jackson Bennett : Vigilance, Le Bélial’ (traduit par Gilles Goullet)
  • Jerome Charyn : Avis de grand froid, Rivages, (traduit par Marc Chenetier)
  • Andy Davidson : Dans la vallée du soleil, Gallmeister, (traduit par Laure Manceau)
  • CA Fletcher : Un gars et son chien à la fin du monde, J’ai Lu (traduit par Pierre-Paul Durastanti)
  • Walter Kempowski : Schuss !,  Globe (traduit par Olivier Mannoni)
  • Michael Rutger : L’anomalie, Bragelonne (traduit par Claire Kreutzgerger)
  • Lisa See : L’île des femmes de la mer, Pygmalion (traduit par Samuel Sfez)

Nouvelles

  • Bernard Comment : Château d’eau, Zoé
  • Nancy Kress : Méfiez-vous du chien qui dort, ActuSF
  • Bruno Pochesci : De la chair à horloge, Malpertuis

Gagnants 2020

Le jury a délibéré et proclame

  • Meilleur roman francophone : Catherine Dufour, Danse avec les lutins, L’Atalante
  • Meilleur roman traduit : Martha Wells, Défaillances systèmes : journal d’un assasynth (traduit par Mathilde Montier), L’Atalante
  • Meilleur recueil de nouvelles : Christophe Corthouts, Mémoires vivaces, Evidences Editions et Bruno Pochesci, L’espace, le temps et au-delà, Flatland
  • Coup de cœur : Jean-Pierre Andrevon, Anthologie des dystopies, les mondes indésirables de la littérature et du cinéma, Vendémiaire

Finalistes 2020

Le jury a déterminé les finalistes pour l’édition 2020

Romans francophones

  • Gwenn Ael : Les mutilés, Évidence Éditions
  • Jacques Barbéri : L’enfer des masques, La Volte
  • Serge Brussolo : Anatomik, Bragelonne
  • Sandrine Destombes : Madame B, Hugo
  • Catherine Dufour : Danse avec les lutins, L’Atalante
  • Karine Giebel : Ce que tu as fait de moi, Belfond

Romans étrangers

  • Katherine Arden : L’ours et le rossignol, Éditions Denoël (traduit par Jacques Collin)
  • Robert Anson Heinlein : Waldo, Le Belial’ (traduit par Pierre-Paul Durastanti)
  • Stephen King : L’outsider, Albin Michel (traduit par Jean Esch)
  • Kim Stanley Robinson : Aurora, Bragelonne (traduit par Florence Dolisi)
  • Martha Wells : Défaillances systèmes : journal d’un assasynth, l’Atalante (traduit par Mathilde Montier)

Nouvelles

  • Christophe Corthouts : Mémoires vivaces, Évidence Éditions
  • Lionel Davoust : Contes hybrides, Éditions Mille Cent Quinze
  • Bruno Pochesci : L’espace, le temps et au-delà, Flatland
  • Tade Thompson : Les meurtres de Molly Southbourne, Le Bélial’

Coup de cœur

  • Jean-Pierre Andrevon : Anthologie des dystopies, les mondes indésirables de la littérature et du cinéma, Vendémiaire
  • Xavier Maumejean & Didier Graffet : Effluvium, Bragelonne
  • Tolkien, voyage en Terre du milieu, le catalogue de l’exposition publié par la BNF